Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

5 décembre 2005 1 05 /12 /décembre /2005 12:43
Encore une histoire de fesses sur ce blog, me diront certaines... :)
 
Mais là vous ne pouviez pas y couper...
En effet, en arrivant à Pékin, le phénomène saute aux yeux et intrigue.
 
La plupart des jeunes enfants, jusqu’à l’âge de 3 ans environ, sont vêtus de pantalons dont l’entre-jambe est très largement fendu.
 
                       
 
Il ne faut donc pas s’étonner de voir ces petits Chinois s’accroupir dès que l’envie leur prend...
 
                           
 
L’explication est principalement économique : pas de frais de couches, dont le coût est particulièrement élevé en Chine, ce qui les rend inaccessibles pour la majorité des familles chinoises.
 
Curieux, donc, de voir ces petites fesses potelées et rebondies dépasser du pantalon...
Surprenant de découvrir parfois un pipi au détour d’un rayon de supermarché...
 
Et avec les -5 degrés que nous avons en moyenne ces derniers jours à Pékin, j’ai froid aux fesses pour eux !
      
              

Partager cet article

Repost 0

commentaires

frederique 09/12/2005 23:16

oui je connaissais ,mais en hivers quand même....pauvres choux !!!

HélÚne 06/12/2005 18:29

Grandiose ! ILs doivent se peler les miches, mais qu'est-ce que c'est marrant !

brigitte 06/12/2005 18:05

pauvres bambins, et ça fait des générations que ça dure !
ils doivent être vite propres les bébés d'hiver :-(

morpetk 06/12/2005 14:45

Pampers: Parce qu'ils (ne) le valent (pas) bien...

patou 06/12/2005 08:53

Alors ça !!! j'en reviens pas. On en apprend tous les jours.