Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 12:57
C’est vraiment l’impression que nous avons eu lors de ce week-end à Shanghai : « aller à la ville », avec un grand V.
 
Shanghai c’est moderne, hyper moderne, mêlé à de l’ancien (architecture néoclassique des années 30), propre, agité, tout y est grand, démesuré.
    
 
A côté, Pékin paraît bien plus exotique, plus typique et authentique (malgré tout !), plus culturelle, un peu moins étouffante et oppressante peut-être... enfin non, c’est faux, plus « chinoise-chinoise » surtout... Pékin est résolument la capitale politique, un point c’est tout.
 
Shanghai c’est donc beaucoup moins de vélos, et plus de scooters (je ne me souviens pas avoir vu de larges pistes cyclables comme celles qui bordent les avenues pékinoises) ; moins de grosses Audi noires aux vitres elles-mêmes noires ; moins de plaques blanches, celles qui désignent ici les voitures appartenant à l’armée et qui ont le droit de tout-absolument-tout ; beaucoup plus d’Occidentaux ; moins de raclements de gorge sonores suivis de crachats ; plus de boutiques et plus de Chinois « fashion » ; moins de temples ; plus de buildings...
 
 
Shanghai c’est aussi plus de pièces de 1 kuais (je n’ai pas touché un seul billet « vert » pendant le week-end), plus de temps le bras en l’air pour trouver un taxi (alors qu’il suffit de claquer des doigts à Pékin), des chauffeurs moins loquaces, mais des banquettes arrières plus spacieuses...
 
 
Et enfin, des effluves d’égouts et de poubelles mélangées qui viennent vous affoler les narines dans un relent insidieux, alors qu’à Pékin les odeurs nauséabondes sont permanentes et régulières, mêlées aux échappements de voitures, on baigne dedans.
 
En bons touristes, nous avons commencé par la partie est de Shanghai, de l’autre côté du Huángpŭ Jiāng, il s’agit de Pudong : la Pearl Tower aux allures de navire extraterrestre et la tour Jinmao, haute de 421 mètres.
 
 
Balade inévitable sur le Bund, avant de mettre les voiles pour une mini croisière sur le fleuve Huangpu où nous avons navigué parmi toutes sortes d’embarcations : cargos, péniches, sampans, vaisseaux militaires...
 

Du bateau nous avons pu apercevoir le Yángpu Dà Qiáo, le pont suspendu le plus long au monde.

Immanquables également, la promenade dans le vieux Shanghai, où stands de chinoiseries côtoient les maisons typiques imbriquées les unes dans les autres ; puis Nanjing Lu et son enfilade de « malls » et de boutiques diverses et variées.

Dernier détour par People’s Square, où il était vraisemblablement de bon ton, ce dimanche, de photographier les lotus en fleurs, avant de terminer par une agréable promenade au sein de la concession française : boutiques, « malls », bars, restaurants, immeubles Art déco, petites maisons ornées de porches et perrons...

La fin de notre parcours nous a conduit dans le quartier de Xintiandi, petite bulle hors du temps, où sont restorées et reconstituées les « shíkùmén », ces maisons traditionnelles et typiques du vieux Shanghai.
Elles connaissent, il me semble, le même sort que nos « hutongs » pékinoises, et il n’en restera bientôt plus une seule qui soit d’époque.
 
 
A Xintiandi, elles ont donc été restorées et abritent désormais nombre de boutiques, et de bars et restaurants « hype ». Amenagé de la sorte, ça donne la fâcheuse impression de se retrouver dans une espèce de Disneyland : ça manque d’authenticité et de charme !
 
C’est malheureusement ce à quoi nous devons nous attendre à Pékin avec la destruction massive des « hutongs » : il n’en restera bientôt plus que quelques unes, refaites de toutes pièces.
 
J’ai beau critiquer, nous avons passé un moment très agréable à Xintiandi, et nous y avons découvert un restaurant, un des meilleurs de Shanghai paraît-il, mais c’est une autre histoire... que je vous raconterai demain ! :)
 
 
P.S. : au fait, nous n’avons croisé aucune charette tirée par un cheval à Shanghai... (!)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cris - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Cris 06/09/2006 02:30

Cher Putch, merci beaucoup pour votre message.
Je n'ai pas trouve l'article dont vous parlez... tous ceux que j'ai vu sur votre blog sont dates de septembre 2006. Si vous voulez m'indiquer le titre ? Tres bonne continuation !

Putch 05/09/2006 12:29

Presque d'accord sur tout. J'habite a Shanghai depuis 6 ans et c'est dur dur de ne pas avoir un peu de verdure, et j'y suis encore pour quelques annees. J'ai ecrit un article sur Shanghai en juillet 2000 (annee de mon arrivee a Shanghai) sur mon blog... a lire et dire ce que vous pensez. Je n'ai pas encore ete a pekin et d'autres villes de Chine. Bon voyage... si vous etes encore sur les routes de la planete. Putch.
 

laitue 30/08/2006 22:17

ça me rappelle plins de bons souvenirs, merci pour cette visite...

Aixue 27/08/2006 10:44

Pas de charettes avec un cheval ? Elle vaut rien, cette ville, alors...

nemo 27/08/2006 10:16

Vraiment sympa ce compte rendu synthétique et illustré de votre week-end! Une mention spéciale pour la photo du petit garçon bleu sur le bateau devant Pudong : elle est superbe ! J'imagine que vous avez dû galérer comme moi pour faire une photo de la pagode entourée d'eau sans avoir douze touristes chinois dessus ;-)