Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

24 mai 2005 2 24 /05 /mai /2005 00:00
Pincemi et Pincemoi, Dupont et Dupond, Boule et Bill... mais non, vous n’y êtes pas du tout ! Ce ne sont pas les héros de la dernière blague à la mode... !

C’est coréen, et ça se mange !

Allons-y dans l’ordre.

Tout d’abord, les sous-sols de la plupart des centres commerciaux sont occupés par des « stands » de restaurants partagés entre cuisine asiatique et fast-food : cuisine de Shanghai, cuisine japonaise, sandwichs, Mac Do, KFC, bars à jus de fruits frais...
Les plats sont exposés en vitrine (nouilles et légumes en plastique figés dans un bloc se voulant être de la soupe...) : chacun va donc chercher son plateau-repas au stand qu’il a choisi, et tout le monde se retrouve au centre où sont installés tables et chaises.
C’est le concept du « food court ». 

 

Mais il y a également des restaurants qui possèdent leur propre espace aménagé où l’on peut s’installer, et c’est comme ça que nous avons atterri dans un restaurant coréen au « food court » du «Taipei 101», coincé entre un Mac Do et un resto japonais.

Pour commencer chacun choisit ses Gimchis : LE symbole de la cuisine coréenne. 

 


Il s’agit là de légumes (pousses de soja, celeri, concombre...) préparés avec différents ingrédients (en général relevés de piments) puis soumis à fermentation dans des pots de terre.
Le gimchi le plus connu est celui à base de dés de chou « lacto-fermentés » et macérés au piment rouge qui accompagnent tous les repas en Corée.

Puis vient le Bulgogi, qui signifie littéralement « viande au feu », et que l’on appelle également «barbecue coréen».
La viande est alors marinée (généralement du bœuf ou du porc) puis grillée de diverses façons : sur des braises, à la poêle... 

 

Pour ce qui est du bulgogi que nous avons degusté hier soir, les tranches de viande de boeuf (épaisseur pierrade) sont cuites sur un plat en métal bombé, intensement chauffé par le dessous.
Les rebords creux de ce même plat en métal contiennent un bouillon (peut-être même simplement de l’eau ??) dans lequel cuisent champignons, salade, épinards et tofu.

Ce dernier finit alors par se transformer en une masse spongieuse insipide dont je ne raffole pas particulièrement :-).

Allez, et maintenant on finit son bol de riz (mais si alleeeez, profitez-en, pour une fois que c’en n’est pas du collant !).
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cris - dans Taiwan
commenter cet article

commentaires