Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

8 juin 2005 3 08 /06 /juin /2005 00:00

Hier, l’association « Pékin Accueil », organisait une journée découverte sur un marché pékinois.

 

 

Je m’étais dit que c’était une bonne idée pour voir de nouvelles têtes, découvrir un peu les alentours de Pékin, et pouvoir ainsi y retourner avec Chris si ça en valait le coup.

 

 

 

 

La rendez-vous est fixé à 08h30 devant le Lycée Français.

 

 

A 09h00 nous sommes une petite trentaine réunie sur le trottoir, et après avoir rapidement expliqué aux chauffeurs la direction à prendre, nous nous répartissons dans les voitures. C’est parti !

 

 

 

 

Une petite demie-heure de route et nous arrivons à TianQiao, qui signifie littéralement « pont du ciel », et qui est également appelé le « marché aux oiseaux », parce que oui, on y vend des oiseaux, mais pas seulement... !

 

 

 

 

En effet, après avoir franchi le « pont du ciel », nous découvrons tout d’abord un stand un peu kitch de compositions de roches poreuses, de couleur ocre, qui développent une végétation surprenante lorsqu’elles sont maintenues en milieu humide.

 

 

A côté, un autre stand de plantes, cactus, bonsaï etc...

 

     

 

 

 

 

Une premiere allée, et nous découvrons alors des cerf-volants. La « boutique » en est pleine à craquer et on apprend qu’il est même possible de faire faire SON cerf-volant sur mesure, aux dimensions, couleurs et motifs souhaités.

 

 

Si ce n’est pas de la haute couture, ça !

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin, l’atelier d’instruments de musique traditionnelle : instruments à cordes principalement, mais aussi une sorte de castagnettes chinoises dont l’artisan a pris un malin plaisir à nous faire la démonstration.

 

 

 

 

                       

 

 

 

 

Attirées par les bruits, nous continuons notre visite... et dans l’allée suivante, nous découvrons des grillons aux mensurations incroyables !

 

           

 

 

 

Certains sont enfermés dans une boîte prêts à être vendus, d’autres dans de petites cages... et d’autres encore ne sont pas enfermés du tout. Je sais... les petites bêtes ne mangent pas les grosses mais je ne compte pas m’éterniser sous ce parasol... vite, une photo et je file !

 

 

 

 

Suivent des blattes, naviguant au milieu des déchets, disposées dans une caisse de polystirène, là pas de photos, pas pu m’arrêter... :-p, ainsi que des petits scorpions.

 

 

 

 

J’inspecte mes bras, mes jambes, mon dos comme je peux, je me passe la main dans les cheveux, c’est bon, pas de bête à l’horizon, il semblerait que tout le monde soit resté à sa place, ce qui est une très bonne chose. Allée suivante !

 

 

 

 

Place aux oiseaux ! Perruches, perroquets, jolies cages de bois artisanales, K7 audio de « ni hao » (« bonjour » en mandarin) à passer en boucle à son ménate...

 

 

Des cages remplies de chatons et de chiots sont empilées, des lapins sont également entassés à côté.

                        

 

 

 

Au détour de la dernière allée, je manque de mettre les pieds dans une boîte contenant des petites cailles... la moitié en mauvaise état se fait piétiner par l’autre.

Ainsi va la vie en Chine, pas de pitié pour son voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir un magasin de théieres artisanales de toutes tailles et de toutes sortes, encore des oiseaux, un marchand de tabac et des poissons d’aquarium...

 

         

 

 

 

Voilà de plus près 2 espèces que l’on retrouve beaucoup ici dans les animaleries : un premier, à gauche, dont je ne connais pas le nom, le « poisson rouge aux yeux exorbités » :

 

 

 

 

           

 

 

 

 

Et un deuxième, le poisson « koi », avec sa mise en plis. Ceux-ci sont tous rouges, mais il en existe d’autres dont le corps est blanc et la « choucroute » sur la tête rouge, c’est tout de suite plus édifiant (je n’ai pas dit effrayant :-) ).

 

 

Il est désormais l’heure de manger. Nous nous retrouvons dans une petite gargotte non loin du marché et déjeunons rapidement de brochettes épicées, riz frit, légumes « façon ratatouille » et jiaozi.

 

 

 

 

Il faut se dépêcher, le spectacle ne va pas tarder à commencer !

 

 

 

 

 

 

 

En effet, l’excursion de la journée devait se terminer par un spectacle « mandchou ».

 

 

Il s’agit là du peuple originaire de « Mandchourie », région du nord-est (« Dongbei ») au lourd passé historique, appartenant de nouveau à la Chine depuis 1945.

 

 

La particularité physique des mandchous réside dans la forme de leur crâne, particulièrement plat à l’arrière.

 

 

Sous ce chapiteau installé à l’intérieur même de TianQiao, maîtres et élèves s’entraînent tous les jours à la même heure, et sont ravis (et le montrent !) lorsque des visiteurs viennent assister à l’entraînement qui se transforme alors en spectacle.


Sous l’oeil de son vieux maître (« laoshi »), âgé de 82 ans, un jeune garcon, entouré de deux dragons, se livre à la danse du dragon : saltos, sauts perilleux, dressage mimé des dragons...

 

           

 

 

 

Vient le tour d’une dame d’un certain âge qui fait rouler une barre de fer « musicale » sur ses bras, son dos, hop ! sous la jambe, toujours avec le sourire. Quelle adresse !

 

 

Elle se met ensuite à jongler, puis à faire tenir en équilibre un verre perché sur 2 bâtons qu’elle tient dans sa bouche, et enfin à faire tourner une balle sur un parapluie.

 

 

 

 

         

 

 

 

 

Petite transition... après quelques exercices de respiration, un jeune homme avale une boule en métal, puis la recrache ! Et fait de même avec l’épée qu’il s’enfonce copieusement dans le gosier !

 

          

 

 

 

Deux autres manquent ensuite de se transpercer la gorge...

 

  

 

 

 

Revient le jeune garcon du début.

 

 

Il s’exerce maintenant au lancé avec un gros pot en faïence qu’il rattrape avec adresse soit à la main, soit sur sa tête !

 

 

 

 

         

 

 

 

 

S’enchaînent ensuite quelques démonstrations de "lutte mandchou", ancêtre du judo...

 

 

 

Les poids plume...                                               Au tour du vieux maitre de 82 ans... !!

            

 

 

 

 

Pour finir sur le clou du spectacle, le lancé de bannière !

 

 

50kg qu’ils lancent en l’air et rattrape sur un doigt, sur la tête, qu’ils s’échangent entre eux ou encore font tourner à vive allure !

 

 

 

            

 

 

 

Impressionnant spectacle à ne pas rater... !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lydia 11/09/2006 15:54

juste arrivés à Pekin, nous voulions découvrir cet endroit, mais avons parcouru une bonne partie de la ville de taxi en taxi. Difficile de se faire comprendre, les uns savaient ou c'était, les autres pas.Bref, nous nous sommes retrouvés à Penjiyuand...et en guise de petites betes nous avons  vu des antiquités... Merci de m'indiquer l'endroit...sil existe toujours car apparemment les lieux disparaissent parfois vite ici.

Cris 12/09/2006 02:54

Bonjour Lydia et bienvenue a Pekin !
Je suis desolee, mais le marche aux oiseaux a effectivement disparu (il a ete demoli il y a quelques mois). Je n'ai aucune idee de l'endroit ou il a ete deplace (si jamais c'etait le cas !).
Bonne continuation.

Hesiem 23/06/2005 03:27

Salut, peux-tu m'indiquer l'adresse de cet endroit ? Merci d'avance...

justine 14/06/2005 19:21

un enchantement ce "bol de chine" merci de me remémorer tous ces endroits que j'ai aimé
actuellement en guyane pour ??? temps
je te rajoute d'urgence à ma liste de favoris

poupou 09/06/2005 22:13

elle avait avait l'air bien sympathique cette journée!:)t'as pas ramené un p'tit chiot??:))

Cris 09/06/2005 15:54

>> Mamacorsica: De marmiton a Pekin il n'y a qu'un pas, dirait-on. :o)
Je suis ravie de savoir que tu apprecies. A tres bientot !

>> Elvira: merci beaucoup a toi !

>> Claudine: non, les blattes sont justes "decoratives" enfermees dans leur boite pleine de dechets... au meme titre que les oiseaux dans leur cage ! :-p
Et il s'agit bien des poissons Koi qui coutent les yeux de la tete... en Chine aussi !
Biz