Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 00:00

Hong-Kong, ce n’est pas que d’immenses buildings modernes à l’américaine qui brillent de milles feux, non non et re-non... et il était grand temps de partir à la découverte des montagnes et des plages du sud de l’île, resté un peu plus « rural » (c’est pas non plus la campagne !).

                          

 

 

Le métro est super pratique et moderne (et c’est aussi le plus cher du monde !), mais les lignes sont toutes concentrées dans le nord.

 

Ne sachant pas exactement comment nous rendre dans le sud, nous partons donc tout d’abord pour l’Office de Tourisme, déplacé à Causeway Bay MTR Station depuis fin mars, et non plus au « Center » Building comme indiqué sur les guides... on ne sait jamais, ça peut servir à d’autres !

 

Accueil tout à fait charmant, en anglais. On nous remet tous les dépliants disponibles, même un guide en français... et nous voilà parés pour nous aventurer dans le système de bus hong-kongais.

 

 

Là aussi, ça assure. Les directions sont très claires, le prix est affiché en gros, bus à deux étages (toujours cette influence anglaise !) et mini-bus modernes, confortables et equipés de la clim...

                             

 

 

Seul inconvénient... avoir toujours des pièces sur soi. Le paiement s’effectue dans une sorte d’entonnoir disposé près du chauffeur : on y dépose ses pièces en montant, et dès que le compte est bon le chauffeur, à l’aide d’une manivelle, fait descendre le tout dans la « caisse » qui se trouve en-dessous. Pas le droit à l’erreur.

 

 

Premier arrêt à Stanley.

 

Le mini-bus nous dépose au sud-est de l’île, et nous découvrons enfin ce paysage de rêve : les montagnes tout autour de nous, la mer et la plage de sable fin !

                              

 

A l’entrée de la ville nous tombons nez à nez avec la « Murray House » : reconstitution , selon les dessins de son concepteur, le major Aldrich, du premier édifice militaire qui fut bâti à Hong-Kong en 1846. Initialement construit sur l’emplacement de l’actuelle Bank of China, le bâtiment fut démoli en 1980, après qu’on ait numéroté avec précision chacune de ses pièces (plus de 1000 !).

 

Aujourd’hui, les 3 étages abritent des restaurants « exotiques ».

 

 

   

 

Nous poursuivons notre visite de Stanley, parcourons ses petites rues ombragées, et  découvrons bientôt son marché, qui n’a pas grand chose à voir avec les marchés asiatiques que nous avons pu voir jusque la. Malgré les 2 ou 3 stands de pyjamas et chemisiers en soie, on se croirait tout à fait sur un petit marché estival français : jeux de plages, seaux, pelles, bouées... t-shirts, bijoux... etc !

 

 

Il est encore tôt : les restaurants sont en train d’installer leurs terrasses, le soleil commence à taper, les planches à voile sont de sortie en mer...

 

 

Nous reprenons alors notre chemin le long de la côte sud...

 

Un second bus nous emmène vers Repulse Bay, un peu plus à l’ouest, en remontant.

 

Sa plage, au sable orangé, et bordée de palmiers, est la plus grande de Hong-Kong Island.

 

   

 

 

La promenade qui longe la mer est très agréable... et un peu plus au loin on peut apercevoir de riches et modernes résidences ainsi que des villas, haut perchées, depuis lesquelles on imagine sans difficulté une vue extraordinaire sur la baie !

 

   

 

Après une petite pause sur le sable, les pieds dans l’eau, nous regagnons le terminal de bus pour notre dernière destination : « Aberdeen Harbour », tout à fait à l’est de la côte sud de Hong-Kong Island.

 

 

Dans un décor à la fois traditionnel et moderne, nous découvrons maintenant ce village flottant, où depuis des générations, des familles de pêcheurs tanka vivent, dorment et réparent leurs filets sur leurs petits bateaux appelés « sampans ».

 

  

 

 

Harcelés par les femmes chargées de « rabattre » le client, nous embarquons pour une balade de 30 minutes entre ces bateaux où tantôt le linge, tantôt le poisson sèche...

 

 

   

 

 

Nous faisons le tour du « Jumbo Restaurant », luxueux restaurant chinois flottant, long de 85 mètres...

 

   

 

Et croisons plusieurs sampans-« éboueurs »...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article

commentaires

frederique 04/07/2005 20:43

merci pour ce beau reportage,tu nous donnes des envies de départs.Grâce à toi nous découvrons que HK n'est pas qu'une ville verticale et tentaculaire.

frederique 04/07/2005 15:34

merci pour ces reportages;quel depaysement !

Jane 04/07/2005 06:05

Extraordinaire ton périple ma Cris, je m'y crois et je m'y vois déjà. On y retrouve cette complexité : l'influence anglaise, la foule, le traditionnel, le moderne, merci ma Cris.
Avez-vous tenté votre chance au casino ?
Je me demande d'ailleurs si on aurait le droit d'y prendre des photos.
Mille bisous

brigitte 03/07/2005 17:15

waou !! ce couloir qui débouche sur la mer !! superbe photo.
Cris, j'ai conseillé à Clo, ex guyanaise de venir son ton site, ils partent en chine bientôt.
merci pour ce reportage très documenté. allez, un ti bo !!!