Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:21
Le coiffeur à Pékin c’était (pour Chris en tout cas) shampoing/coupe/shampoing/massage du crâne de 30 minutes, et le tout pour 1 à 2 euros.
En arrivant à Singapour on se doute bien qu’on ne trouvera pas si bon marché (à moins d’aller se faire raser le crâne sur un trottoir de Chinatown peut-être ?).
 
Alors peu de temps après être arrivé à Singapour, il aurait pu aller chez le premier coiffeur agréé Kérastase ou L’Oréal (parce que oui, il le vaut bien), mais Chris a préféré tester Express Cut House : l’enseigne verte et blanche qui, pour S$10 (environ 5 euros), s’engage à vous couper les cheveux en 10 minutes - ça va sans dire, envolés shampoing et massage, la bonne humeur et le ton joyeux de la coiffeuse avec ! -.
 
 
Le concept en lui-même n’est pas incroyable, c’est plutôt toute l’organisation autour et la procédure qui font sourire.
 
Qu’il y ait cinq personnes dans la file d’attente ou personne, c’est pareil.
On se dirige d’abord vers la borne aux couleurs de l’enseigne, et après s’être assuré de n’enfreindre aucune des interdictions listées, on introduit son billet de S$10 dans la machine pour recevoir en échange un ticket portant un numéro et le temps d’attente.
 
     
 
Que la coiffeuse soit occupée avec un client ou non, le traitement est le même, on s’assied en attendant sagement qu’elle vienne vous chercher. En 10 minutes l’affaire est pliée.
 
 
C’est propre (on repart avec son peigne, à usage unique), en ordre, rien ne dépasse, des règles sont affichées pour tout... et tout le monde les suit, ou presque (oops, quelle rebelle je fais, non seulement je suis dans la file d’attente sans être cliente, mais en plus je prends des photos !).
 
La scène serait bien différente à Pékin. Il y aurait assurément une belle pagaille, pas de file d’attente ; le coiffeur serait très certainement en train de se fumer une cigarette en inspectant les mèches de sa cliente affairée à manger sa soupe de nouilles ; deux ou trois autres clients brailleraient dans leur téléphone portable...
 
Tant de différences... mais alors pourquoi ai-je malgré tout si souvent l’impression d’être en Chine ? 
(et que celui qui serait tenté de me répondre "parce que l’île est peuplée à 70% de Chinois..." s’abstienne, merci. :) )
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article

commentaires

Mael 07/03/2007 11:46

Merci pour cette note, ça me rappelle que je vais devoir faire un tour du coté de mon usine de coiffure préférée. Le plus marrant c'est quand même lorsque toutes les coiffeuses saluent les clients avec un grand KONISHWA!

Cris 09/03/2007 07:28

Ah mais je t'ai retrouve Mael !! J'attendais betement des nouvelles sur ton ancien blog... et chose etrange, le nouveau lien n'apparaissait pas jusque la !
Merci pour ton commentaire donc. :) Le terme "usine de coiffure" me plait bien !
Bonne continuation, et a bientot peut-etre !

Frankie 06/03/2007 10:56

Ca va ? pas trop secouée ? Rassure tes fans :)

frederique 06/03/2007 09:48

c'est la nostalgie de la chine qui te prend ???
bon c'est sur cela à l'air beaucoup plus strict !!

catherine 04/03/2007 13:39

Je suis curieuse de voir le résultat final car tu n'as pas mis de photos de Christophe avec sa nouvelle coupe...;-)
Bises

Mike 04/03/2007 02:46

Dans un sens, c'est plutot pratique (je n'aime pas passer des heures chez le coiffeur...plus vite coupe, plus vite parti), mais ce sont toujours ces interdictions et ses regles strictes qui me genent le plus.