Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 05:03
C’est fini, on ne tient plus. C’est quoi ce pays où on crève de chaud hiver comme été, où on sue, on colle, on dégouline du soir au matin ?!
Elle a fini par passer, l’exaltation des premières semaines, la surexcitation de vivre en plein mois de mars sur le balcon, toutes fenêtres ouvertes de jour comme de nuit. Voilà, c’est dit, on a fini par craquer : la clim’ tourne désormais non-stop, ou presque, et on revit ! Il faut dire qu’on en était arrivé à un état larvesque proche de l’indécence.
 
C’est donc ça, le climat de Singapour, avec ses 30 degrés minimum et ses 85% d’humidité en moyenne, est propice au shopping - à l’abri dans les centres commerciaux desquels on ressort congelé - ; au lézardage au bord de dans la piscine, immanquablement ; et à la boulangerie !
Eh oui, imaginez le bonheur (allez, faites un petit effort) pour les pâtes qui lèvent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire grâce à cette hygrométrie de folie ! Je sais, ça vous laisse rêveurs... :)
 
Bref, j’ai pris mon courage à deux mains, et après avoir pris la lourde décision d’arrêter la clim’ (malheureux ! pas de courant d’air et du chaud humide pour que la brioche lève !), je me suis lancée dans la préparation de cette brioche tressée (ou pas, d’ailleurs).
 
Rien de plus facile, il suffit de suivre la recette à la lettre (j’ai juste remplacé la levure fraîche par un sachet de 8gr de levure sèche de boulangerie).
L’opération la plus laborieuse étant le pétrissage (la clim’ est coupée je vous rappelle, et la température dans l’appart frôle désormais les 30 degrés), mais ça en vaut clairement la peine : la pâte n’en finit pas de lever, de gonfler à vue d’oeil, à la limite du débordement... 
 
 
Le résultat est à la hauteur des efforts fournis : une brioche aérienne, moelleuse, à la mie « filante », on en mangerait, hin hin.
 
 

 
Note : si par le plus grand des hasards l’un ou l’une d’entre vous sait où trouver de vraies bonnes brioches de boulangerie à Singapour je suis preneuse... j’ai été prise d’un élan briochesque, mais je doute qu’il se reproduise tous les week-end... uh uh

Partager cet article

Repost 0
Published by Cris - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

Cris 29/08/2008 05:56

Ohlala je decouvre ces 3 derniers commentaires avec un retard hallucinant, que s'est-il passe dans l'antre d'over-blog ??

@Brigitte... tu es bien courageuse a chaque retour de vacances... tu vas bientot les trouver toutes faites les brioches (veinarde quand meme :) )

@Spicy Froggy : de la chapelure... tu as peut-etre trouve a l'heure qu'il est. As-tu essaye Culina a Dempsey ou derriere Tanglin Mall (ils ont de la Floraline, alors pourquoi pas de la chapelure... ?). Ou alors tu te resouds a fracasser de la biscotte ? :)
Ca me donne faim cette histoire de chevre chaud...

@Karin : j'ai laisse ma machine a pain en France... a la fin je ne m'en servais plus que pour les brioches, je ne suis pas fan du tout des pains carres sans croute. :( Et puis cuire dans le four, avec un recipient d'eau pour assurer un bon niveau d'humidite... c'est trop technique pour moi !
Mais je ne suis pas contre une degustation de tes pains maison. ;-)

Karin 28/08/2008 16:04

La machine a pain fais des merveilles! Du petrissage a la cuisson ou que petrissage et levee, au choix. Pour la brioche, je laisse faire la machine jusqu'a la fin de la levee et ensuite je prends la releve pour former puis cuire; sans effort... Cet investissement valait vraiement la peine, je ne l'ai jamais regrette! Il me semble qu'on en trouve aussi ici ce genre de machine. Hmm, c'est genial de se lever le matin avec la bonne odeur d'un pain tout chaud et son parfum parcourant tout l'apparatement! Depuis que j'habite a Singapore, je n'ai pas achete une seule fois du pain; je charge la machine le soir et mange le pain frais le matin. Bon appetit.

spicy froggy 26/06/2007 09:12

Hello Cris,
Ca n'a rien a voir avec la choucroute mais ce serait la cerise sur le gateau si tu connais un lieu a Singapour ou acheter de la chapelure. Je veux faire des chevres chauds panes mais impossible de mettre la main sur de la chapelure.

brigitte 05/04/2007 13:59

ah! tu connais les joies du sauna permanent !!
on s'habitue sois sans crainte mais c'est long et à chaque retour de vacances on rechutte
pour la brioche, hier la mienne a débordé de la Map j'ai envie de montrer la photo :-)
bises

Peggy 03/04/2007 19:06

Hello Cris, a ma connaissance, y a de bonnes bricohes chez Chpupinette et bein entendu, d'aures viennoiseries et pains. C'est le repere des Francais le weekend car on peut y dejeuner et petit-dejeuner.

Cris 04/04/2007 09:37

Merci pour la confirmation Peggy (... de Singapour, dont le blog est au repos ? :) es-tu toujours la ?), il faut que je fonce chez Choupinette alors !