Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 05:03


Singapour sous la pluie...


(meuh non ce blog n'est pas mort... ah ? si ?)

Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 03:27
Notre petite crevette est arrivée le jeudi 21 juin dernier à Singapour.
 
 
Mes blogueries, déjà au ralenti, vont sérieusement se restreindre pour une période encore indeterminée...
 
Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été.
A bientôt !
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 08:55
 
 
Importante campagne de sensibilisation contre la « dengue fever » en ce moment à Singapour.
 
De nombreux cas de cette fièvre véhiculée par la piqûre de moustiques Aedes (principalement durant la journée) ont été répertoriés récemment... alors gare à la dengue !
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 04:23
Hier dans le taxi :
 
Lui : Bonjour ! Je t’emmène où ?
Moi : Bonjour ! Je vais au Tanglin Mall.
Lui : T’es pas américaine... ?
Moi : Non, française.
Lui : Ahhhhhhh la France !!!! C’est beau la France !!! J’en connais moi des Français !
Thierry Henry, Zidane, Emmanuel Petit, Lilian Thuram... et Pirès, il est français lui aussi non ?! Ah oui hein !!
Moi : Euh... oui oui !
Lui (après 10 minutes dithyrambiques sur le foot, la rupture de Pirès qui battait sa femme - ah booooon ?! - , Zidane qui donne des coups de boules...) : Et le président de la France... comment il s’appelle déjà... de Gaulle !!
Moi : Aheum, non... de Gaulle... c’est vieux, c’est fini, maintenant c’est Jacques Chirac.
Lui : Hein ? Chi... quoi ? Non non, ton président, celui qui a un grand nez... c’est pas de Gaulle ?!
Moi : Ah oui de Gaulle... il avait un nez qu’on ne pouvait pas rater... mais maintenant c’est Jacques Chirac, et ce week-end on doit en choisir un nouveau !
Lui, exalté  : Ah oui ?! De Gaulle ?!
Moi, désabusée : Euh...
 
J’aurais du m’estimer heureuse, les chauffeurs de taxi pékinois qui ne connaissaient pas Jacques Chirac (et ils n’étaient pas nombreux), étaient, eux, restés bloqués à Napoléon ! :)
 
 
Bref, j’en profite pour rebondir sur cet échange, et j’espère que ce qui suit servira à d’autres. Nous sommes apparemment des centaines (des milliers ?) dans ce cas, et je n’ai lu que trop peu de récits similaires ailleurs.
 
En quittant Pékin en décembre dernier, en bons citoyens, nous avons expressément demandé notre radiation auprès du consulat. Celui-ci, en plus de nous rayer de ses listes était censé nous désinscrire des listes électorales des Français de l’étranger ; et sans en avoir l’air c’est pourtant sacrément important !
En effet, être inscrit sur une liste à l’étranger suspend automatiquement (et c’est sans appel !) votre droit de vote de quelque façon que ce soit dans une commune de France, et pour des années si vous ne faites pas les démarches nécessaires un jour ou l'autre.
 
Il faut donc savoir que, bien que ce soit leur rôle, les consulats (celui de Pékin en tout cas) n’effectuent pas systèmatiquement la radiation des listes des Français de l’étranger des ressortissants qui leur signalent leur départ.
Et c’est là que ça se corse pour nous, puisqu’à quatre jours du 1er tour nous apprenons par hasard et à notre plus grand étonnement que nous sommes toujours inscrits pour voter à Pékin : s’en suivent d’interminables appels en France : mairie, Insee (?!), ministère des Affaires Etrangères, Tribunal d’instance...
 
Alors même s’il est maintenant trop tard pour ces présidentielles... je suis fière (et épuisée) de vous dévoiler la marche à suivre.
Pour bien faire, il faut donc envoyer un courrier détaillé au Tribunal d’Instance de Paris en demandant clairement la radiation des fichiers des Français de l’étranger, ainsi que des listes électorales de l’étranger. Si le problème résulte de la faute du consulat dont vous dépendiez préalablement, invoquer "l’erreur matérielle" du dit consulat est particulièrement efficace et rapide.
En général le tribunal statue assez rapidement (le lendemain pour nous) sur votre cas (même et surtout en pleine période électorale et lorsqu’il croule sous des milliers de demandes), restituant votre droit de vote en France.
 
Nous n’avons donc pas pu voter le 22 avril pour le premier tour, mais nous allons nous rattraper demain !
Etre privé de son droit de vote est vraiment révoltant, alors tant que vous le pouvez, allez-y, votez (même pour de Gaulle si ça vous chante, uh uh :) ), et à l’instar de Christie dont les mots le font si bien passer, par pitié ne vous abstenez pas !
 

Tribunal d’instance de Paris 1er
4 place du Louvre
75001 PARIS
ou par fax : 01.42.61.38.56
Tel : 01.42.44.18.18
Une fois la décision rendue, le tribunal envoie une copie certifiée conforme aux intéressés, avec laquelle il faut de préférence se présenter pour voter.
 
Ministère des Affaires Etrangères
Direction des Français de l’étranger
244 bd Saint Germain
75303 PARIS 07SP
Tel : 01.43.17.90.00
C’est lui qui a pour rôle d’informer les mairies une fois que le tribunal a rendu sa décision, et donc de restituer le droit de vote en France.
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 09:37
Allez c’est reparti, je remets ça.
 
 
Moins esthétique que le salak... de quoi s’agit-il ??
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:21
Le coiffeur à Pékin c’était (pour Chris en tout cas) shampoing/coupe/shampoing/massage du crâne de 30 minutes, et le tout pour 1 à 2 euros.
En arrivant à Singapour on se doute bien qu’on ne trouvera pas si bon marché (à moins d’aller se faire raser le crâne sur un trottoir de Chinatown peut-être ?).
 
Alors peu de temps après être arrivé à Singapour, il aurait pu aller chez le premier coiffeur agréé Kérastase ou L’Oréal (parce que oui, il le vaut bien), mais Chris a préféré tester Express Cut House : l’enseigne verte et blanche qui, pour S$10 (environ 5 euros), s’engage à vous couper les cheveux en 10 minutes - ça va sans dire, envolés shampoing et massage, la bonne humeur et le ton joyeux de la coiffeuse avec ! -.
 
 
Le concept en lui-même n’est pas incroyable, c’est plutôt toute l’organisation autour et la procédure qui font sourire.
 
Qu’il y ait cinq personnes dans la file d’attente ou personne, c’est pareil.
On se dirige d’abord vers la borne aux couleurs de l’enseigne, et après s’être assuré de n’enfreindre aucune des interdictions listées, on introduit son billet de S$10 dans la machine pour recevoir en échange un ticket portant un numéro et le temps d’attente.
 
     
 
Que la coiffeuse soit occupée avec un client ou non, le traitement est le même, on s’assied en attendant sagement qu’elle vienne vous chercher. En 10 minutes l’affaire est pliée.
 
 
C’est propre (on repart avec son peigne, à usage unique), en ordre, rien ne dépasse, des règles sont affichées pour tout... et tout le monde les suit, ou presque (oops, quelle rebelle je fais, non seulement je suis dans la file d’attente sans être cliente, mais en plus je prends des photos !).
 
La scène serait bien différente à Pékin. Il y aurait assurément une belle pagaille, pas de file d’attente ; le coiffeur serait très certainement en train de se fumer une cigarette en inspectant les mèches de sa cliente affairée à manger sa soupe de nouilles ; deux ou trois autres clients brailleraient dans leur téléphone portable...
 
Tant de différences... mais alors pourquoi ai-je malgré tout si souvent l’impression d’être en Chine ? 
(et que celui qui serait tenté de me répondre "parce que l’île est peuplée à 70% de Chinois..." s’abstienne, merci. :) )
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 04:09
Un grand moment gastronomique à Singapour... le « prosperity burger », uh uh.
 
 
En l’honneur de la nouvelle année chinoise qui débute après-demain sous le signe du cochon, McDo propose un hamburger au bon goût de réussite, de richesse, de chance et de poivre noir frais, à l’image d’un des plats typiques de Singapour, le « crabe au poivre noir » (la recette in english ici).
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 12:14

Shopping au VivoCity mall !

Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 07:03
En direct de la ville du lion, de l’île à la forme de diamant, du pays du durian et de l’orchidée, du paradis du shopping et du food-court à ciel ouvert...
 
A toutes et à tous, je souhaite une excellente année 2007 !!
 
Je découvre, j’explore, je visite - plus d’appartements que de sites touristiques pour le moment - et je reviens vous raconter très vite !
 
Singapour, janvier 2007, McDo' local sur Boat Quay...
(le retour du hamburger au riz !)
 
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 03:34
 
 
Pour Hélène...
Repost 0
Published by Cris - dans Au quotidien
commenter cet article