Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

5 juillet 2005 2 05 /07 /juillet /2005 00:00

Voilà, nous nous envolons pour Pékin très tôt demain matin... retour à la maison !

 

 

Entre 2 valises, je voulais tout de même venir vous raconter notre dîner au ToTT’s, un des meilleurs restaurants de Hong-Kong (cuisine continento-asiatique, fusion), situé au 34ème étage de l’hôtel « The Excelsior » (ici), vue panoramique à 270 degrés !

 

Pour commencer, vue imprenable sur la baie de Hong-Kong... les petits bateaux illuminent le port, les buildings s’éclairent eux aussi peu à peu...

                                

                                    (vue du 28ème étage de l'hôtel...)

 

 

En entrée Chris commande des « roasted scallops in lobster cream with crème fraîche », moi l’assiette de « red pepper and basil terrine, lychee and yoghurt sauce, goat’s cheese naans ».

 

      

 

 

Je n’ai pas pu m’empêcher de laisser échapper un sourire lorsque j’ai vu arriver mon assiette… ces 3 petites choses posées délicatement, bien séparées les unes des autres...

 

A défaut d’être très peu copieux (et finalement il fallait mieux pour ce qui allait arriver ensuite), ce fut particulièrement fin et délicat. Poivron délicatement parfumé au basilic, fromage de chèvre sec très parfumé (rien que pour ca... :) ).

 

Chris a beaucoup apprécié la crème de homard (je n’ai pas eu le temps d’y goûter !).

 

 

Pour la suite, je ne me souviens plus de l’intitulé exact...

 

L’assiette de Chris se composait d’un filet d’espadon à la cuisson rosée (texture parfaite !), accompagné d’une sauce à l’huître... il faudra lui demander ce qu’était la jolie purée verte ! :)

 

Quant à moi je n’ai pas été déçue de mon pavé de boeuf fumé au bamboo (quel parfum !!) et sa sauce parfumée au chou-fleur, délicatement posé sur de petites pommes de terres rôties...

 

       

 

Enfin, pour le dessert, nous avons partagé un « rhubarb, passion fruit, lychee and white chocolate tapioca trifle ».

 

Le fruit de la passion s’est révélé être de la mangue... mais pas grave. :)

 

Très frais et léger... même si le goût du chocolat blanc se trouve complètement perdu sous les fruits !

                            

 

Une cuisine très fine et recherchée (le chef est Ecossais...), dans un cadre cosy très agréable, avec une vue imprenable !

 

Un très bon restaurant, vraiment, même si ce n’est pas le Mandalay... (plus d’info : ici).

 

 

C’est sous le soleil et une chaleur tropicale que nous quittons Hong-Kong... ses trottoirs bondés de monde, ses bus à double étages, ses parcs à la végétation luxuriante, ses plages, ses montagnes, ses 230 îles, ses bateaux, ses restaurants de fruits de mer...

 

 

Nous reviendrons !

                               

 


ToTT’s Asian Grill & Bar

 

34th Floor, The Excelsior, Hong-Kong

281 Gloucester Road, Causeway Bay, Hong-Kong

Telephone: (852) 2894 8888 totts@mohg.com

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
4 juillet 2005 1 04 /07 /juillet /2005 00:00

Lamma Island, également appelée « Po Liu Chau », est l’une des 3 îles de Hong-Kong.

 

Située au sud ouest de Hong-Kong Island, avec une superficie de 13,55 km² et une population estimée à 6000 habitants, elle est facilement accessible en ferry depuis le port de « Central » (nord de Hong-Kong Island).

 

 

Ayant découvert que l’île était réputée pour ses superbes parcours de randonnée, ses plages magnifiques et ses restaurants de fruits de mer... c’est sans hésitation que nous embarquons à bord du ferry en ce dimanche matin!

 

     

 

Pour la modique somme d’1,50 euro, 30 minutes plus tard nous débarquons au nord de Lamma Island, à Yung Shue Wan, l’un des deux villages principaux de l’île.

 

    

 

En effet, le chemin de randonnée le plus fréquenté est celui qui consiste en une superbe promenade entre les 2 villages, qui sont également les 2 embarcadères de ferry.

 

 

C’est ainsi que nous traversons Yung Shue Wan, ses petites échoppes, bars et restaurants, afin de rejoindre le début du parcours qui nous amènera, 1h15 plus tard, à Sok Kwu Wan, situé plus au sud et à l’est de Lamma.

 

 

Nous nous enfonçons dans la végétation... impressionnantes plantes tropicales, bananiers et autres arbres à fruits...

 

    

 

Nous ne sommes pas seuls... certains semblent également apprécier le climat... à mon plus grand effroi !

                                      

 

 

Après avoir marché un certain temps à l’intérieur des terres, nous rejoignons la côte et découvrons une vue incroyablement magnifique !!

 

     

 

Les plages de Hung Shing Yeh Beach et Lo So Shing Beach marqueront nos deux principaux arrêts… Pause très agréable que l’on fait durer un peu...

 

     

 

Sur la photo suivante, une autre particularité de l’île... on peut apercevoir, sur la droite, la centrale électrique. Equipée de 3 grosses cheminées, visibles de quasi partout sur l’île, elle approvisionne à elle seule Hong-Kong Island, Lamma Island et Ap Lei Chau, une île d’1,30 km² à proximité de Lamma.

                                

 

Notre parcours touche à sa fin... nous arrivons enfin au village de Sok Kwu Wan.

 

 

     

 

 

Sur la rue principale qui mène à l’embarcadère, les restaurants de fruits de mer se suivent et se ressemblent. Difficile de faire un choix.

 

     

 

 

Nous nous installons finalement au Lamma Hilton Shum Kee Seafood... plus parce que nous avons repéré une table au calme, à l’écart des bruyantes tablées de chinois, que parce que le Lonely Planet le considère comme le meilleur restaurant du village...

 

 

Bref, c’est parti pour un « set menu » pour 2 personnes à 33 euros.

 

Nous commençons par du poulpe pané et frit... tout à fait fondant !

 

Puis des coquilles saint jacques cuites à la vapeur, agrémentées de vermicelles chinois, et copieusement assaisonnées d’ail écrasé.

 

    

 

Suivent des crevettes cuisinées à la « soy sauce », accompagnées de « yeung chow fried rice », THE riz cantonnais !

 

 

     

 

 

Avant de terminer en beauté sur les « baby lobsters » à l’oignon et au beurre.

 

     

 

Pas de dessert, ben non... vous avez déjà oublié ? On est toujours en Chine !

 

Enfin si, ce sera une glace sur le chemin de l’embarcadère... :).

 

 

Nous profitons une dernière fois de la vue...

 

      

 

Avant d’embarquer sur le ferry qui nous ramenera à « Central »...

 

                                      

 

Et de retrouver la foule des rues hong-kongaises.

 

C’est dimanche, les centres commerciaux sont pleins à craquer, et les Philippines sont réunies depuis tôt le matin dans la plupart des endroits publics « squattables ».

 

                                    

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 00:00

Hong-Kong, ce n’est pas que d’immenses buildings modernes à l’américaine qui brillent de milles feux, non non et re-non... et il était grand temps de partir à la découverte des montagnes et des plages du sud de l’île, resté un peu plus « rural » (c’est pas non plus la campagne !).

                          

 

 

Le métro est super pratique et moderne (et c’est aussi le plus cher du monde !), mais les lignes sont toutes concentrées dans le nord.

 

Ne sachant pas exactement comment nous rendre dans le sud, nous partons donc tout d’abord pour l’Office de Tourisme, déplacé à Causeway Bay MTR Station depuis fin mars, et non plus au « Center » Building comme indiqué sur les guides... on ne sait jamais, ça peut servir à d’autres !

 

Accueil tout à fait charmant, en anglais. On nous remet tous les dépliants disponibles, même un guide en français... et nous voilà parés pour nous aventurer dans le système de bus hong-kongais.

 

 

Là aussi, ça assure. Les directions sont très claires, le prix est affiché en gros, bus à deux étages (toujours cette influence anglaise !) et mini-bus modernes, confortables et equipés de la clim...

                             

 

 

Seul inconvénient... avoir toujours des pièces sur soi. Le paiement s’effectue dans une sorte d’entonnoir disposé près du chauffeur : on y dépose ses pièces en montant, et dès que le compte est bon le chauffeur, à l’aide d’une manivelle, fait descendre le tout dans la « caisse » qui se trouve en-dessous. Pas le droit à l’erreur.

 

 

Premier arrêt à Stanley.

 

Le mini-bus nous dépose au sud-est de l’île, et nous découvrons enfin ce paysage de rêve : les montagnes tout autour de nous, la mer et la plage de sable fin !

                              

 

A l’entrée de la ville nous tombons nez à nez avec la « Murray House » : reconstitution , selon les dessins de son concepteur, le major Aldrich, du premier édifice militaire qui fut bâti à Hong-Kong en 1846. Initialement construit sur l’emplacement de l’actuelle Bank of China, le bâtiment fut démoli en 1980, après qu’on ait numéroté avec précision chacune de ses pièces (plus de 1000 !).

 

Aujourd’hui, les 3 étages abritent des restaurants « exotiques ».

 

 

   

 

Nous poursuivons notre visite de Stanley, parcourons ses petites rues ombragées, et  découvrons bientôt son marché, qui n’a pas grand chose à voir avec les marchés asiatiques que nous avons pu voir jusque la. Malgré les 2 ou 3 stands de pyjamas et chemisiers en soie, on se croirait tout à fait sur un petit marché estival français : jeux de plages, seaux, pelles, bouées... t-shirts, bijoux... etc !

 

 

Il est encore tôt : les restaurants sont en train d’installer leurs terrasses, le soleil commence à taper, les planches à voile sont de sortie en mer...

 

 

Nous reprenons alors notre chemin le long de la côte sud...

 

Un second bus nous emmène vers Repulse Bay, un peu plus à l’ouest, en remontant.

 

Sa plage, au sable orangé, et bordée de palmiers, est la plus grande de Hong-Kong Island.

 

   

 

 

La promenade qui longe la mer est très agréable... et un peu plus au loin on peut apercevoir de riches et modernes résidences ainsi que des villas, haut perchées, depuis lesquelles on imagine sans difficulté une vue extraordinaire sur la baie !

 

   

 

Après une petite pause sur le sable, les pieds dans l’eau, nous regagnons le terminal de bus pour notre dernière destination : « Aberdeen Harbour », tout à fait à l’est de la côte sud de Hong-Kong Island.

 

 

Dans un décor à la fois traditionnel et moderne, nous découvrons maintenant ce village flottant, où depuis des générations, des familles de pêcheurs tanka vivent, dorment et réparent leurs filets sur leurs petits bateaux appelés « sampans ».

 

  

 

 

Harcelés par les femmes chargées de « rabattre » le client, nous embarquons pour une balade de 30 minutes entre ces bateaux où tantôt le linge, tantôt le poisson sèche...

 

 

   

 

 

Nous faisons le tour du « Jumbo Restaurant », luxueux restaurant chinois flottant, long de 85 mètres...

 

   

 

Et croisons plusieurs sampans-« éboueurs »...

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
1 juillet 2005 5 01 /07 /juillet /2005 00:00

Avant le port et ses petits bateaux, avant la plage, avant les montagnes... un dernier bain de foule !

 

Nous voilà partis, en cette matinée de fête nationale, pour la péninsule de Kowloon, juste au nord de Hong-Kong Island.

 

 

Grâce au métro nous empruntons un tunnel sous-marin qui nous permet de rejoindre la pointe sud de Kowloon en une quinzaine de minutes.

 

Nous voilà donc à Tsim Sha Tsui, quartier traversé par une longue artère principale, Nathan Road, et jalonnée de nombreux hôtels, musées, boutiques, restaurants, bars...etc.

 

 

Nous découvrons tout d’abord l’« Avenue Of Stars » : la promenade des anglais façon Hollywood regroupant les plaques des plus grandes célébrités asiatiques ! :)

 

Ma culture artistique asiatique (pas facile à dire hein !) étant très limitée... je suis en extase lorsque je trouve enfin 2 noms qui ne me sont pas totalement inconnus.

 

 

 

Promenade très agréable et iodée le long de la mer... avec en prime une vue exceptionnelle sur « Central » et ses buildings, ainsi que sur la baie de Hong-Kong.

 

  

 

Au bout de cette digue nous nous retrouvons face à l’embarcadère des ferries où se dresse la « Clock Tower », haute de 44 mètres, et datant de 1915, ultime vestige du terminus sud de l’Orient Express « from London », détruit en 1978.

                               

 

Il est temps de prendre le chemin de Nathan Road et de nous enfoncer un peu plus dans le coeur de la péninsule.

 

Bien qu’il soit bientôt l’heure de déjeuner, les odeurs de poissons séchés et autres remèdes naturels locaux sont particulièrement désagréables...

 

 

Nous arrivons enfin à Mong Kok, le quartier le plus dense du monde avec 200 000 habitants au km2 !!

 

Les logements, hors de prix, sont empilés les uns sur les autres, des bazars de toutes sortes se suivent et se ressemblent, et les fils électriques passent en nombre impressionnant dans tous les sens...

 

Parmi ce foutoir on découvre alors le « Ladie’s Market », un marché à ciel ouvert, et l’on se demande d’où il tient son nom, puisque l’on peut aussi bien y trouver des vêtements, des montres, des accessoires... pour homme et pour femme, que des articles ménagers, des jouets, etc... !

 

  

 

Dans ce dédal d’étals et de bouis-bouis fumants (et puants), nous tombons avec surprise sur un restaurant qui exhibe en vitrine un chef et son robot Kitchenaid contrefait en train de réaliser de superbes desserts !

 

Comment cela peut-il être vrai ? On a simplement cru rêver !

 

Les prix sont carrément raisonnables... Ni une ni deux, l’heure du déjeuner est plus que passée, et nous montons quatre à quatre les marches qui nous mènent au « Met Kitchen ».

 

 

Un décor digne d’un restaurant du Marais... et nous voilà pris en charge par une serveuse, oreillette et micro à la Jean-Luc Delarue.

 

 

La carte est très variée... Chris choisit le menu du jour : soupe, filet de saumon, petits champignons et riz sauvage, tandis que je jette mon dévolu sur une brochette de fruits de mer et ses taggliettini, de petites tagliatelles quoi.

 

Tout ceci est très fin et délicatement préparé... digne d’un bon bistrot parisien.

Quel bonheur de retrouver des saveurs bien de chez nous !

 

  

 

Mais le clou du spectacle c’était quand même le dessert... « Napoleon à la fraise » pour Chris et même chose pour moi, version mangue, et que ça saute !

 

Dé-li-cieux, la crème pâtissière était légère et parfumée à souhait, la présentation particulièrement jolie... et si seulement j’avais eu encore un peu faim... j’aurais bien goûté le fondant au chocolat !

 

Nous reprenons finalement notre route, et parcourons, pour le plus grand plaisir de Chris, un marché dédié à l’électronique et à l’informatique... tout ça sur 3 étages, puis Fa Yuen Street et ses stands de vêtements à n’en plus finir...

 

 

On dira ce qu’on veut, mais Pékin reste sans aucun doute le royaume de la contrefaçon et du marchandage !

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
30 juin 2005 4 30 /06 /juin /2005 00:00

Tout d’abord, histoire de se rappeler qu’on est en Chine...

                             

 

On ne crache pas (même pas dans la poubelle, hein), on n’oublie pas de ramasser derrière son chien, et on ne jette pas les déchets ailleurs que dans une poubelle instituée comme telle (un carton ou un panier, ça ne marche pas !)... sous peine de devoir payer une amende de $HKG 1500, c’est à dire environ 150 euros.

 

Et ici, ça fonctionne !

 

 

Voilà donc l’avertissement que l’on trouve à l’entrée du Victoria Park.

 

Celui-ci se trouve au niveau de Causeway Bay, à l’est de Hong-Kong Island...

 

17 hectares qui permettent une balade très agréable sous les palmiers et autres plantes tropicales, avec pour point de vue, le port et les bateaux...

 

    

 

On y trouve notamment la statue de la Reine Victoria, on peut y pratiquer le tennis, le tai-chi, le modélisme et il y a même une piscine.

                                   

 

Mais il ne faut pas le confondre avec le Victoria Peak, auquel on a accès en prenant le Peak Tram, au niveau de Central Station, à l’ouest de Hong-Kong Island cette fois ci.

 

 

Dans l’idée de profiter de la vue de nuit, nous embarquons dans le Peak Tram vers 20h30. Ascencion d’1,4km, que nous faisons sur les traces des riches colons installés dans leurs chaises à porteurs... et pauvres porteurs... la montée est très raide, et pour preuve, nous sommes presque couchés sur nos sièges... le Tram monte quasiment à la verticale (j’exagère à peine :) ) !

                                     

 

A l’arrivée se trouve Madame Tussaud, le fameux musée de cire, où l’on peut apercevoir Jackie Chan à l’entrée... nous ne nous attardons pas.

 

 

Les éclairs que nous voyions depuis le Tram annonçaient une pluie tropicale qui ne se fit pas attendre... Alors qu’il n’avait pas plu, ou presque, depuis 3 jours, pas de chance pour nous, la balade a tourné court !

 

 

Bien que n’ayons pas pu l’apprécier à sa juste valeur, la vue depuis Victoria Peak est vraiment impressionnante.

Le panorama sur le port et la péninsule est incroyable... et il faudra revenir de jour et par un temps plus clair pour essayer de voir les « Nouveaux Territoires » !

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
29 juin 2005 3 29 /06 /juin /2005 00:00

Hier j’ai approfondi ma visite de Hong-Kong Island nord.

 

 

Un coup de métro, 3 stations, et je descends à Central Station.

En sortant du métro je jette un oeil vers Statue Square où j’aperçois la statue en bronze de Sir Thomas Jackson, directeur de la Hong-Kong Bank au 19ème siècle... des petits bassins, des bancs...

Lorsque nous sommes arrivés, dimanche, ce petit square étaient plein à craquer ! Des groupes de femmes, Philippines pour la plupart, se retrouvent entre elles et partagent leur repas dominical assises à même le sol. Elles investissent également les rues, qui sont alors fermées, ainsi que les parkings. Joyeuse pagaille ! :)

 

 

Me voilà donc à Central District. Je parcours Des Voeux Road et Queen’s Road Central, parsemées de boutiques de luxe, encore (Vuitton, Prada...).

 

Li Yuen Street East et West, deux ruelles perpendiculaires reliant ces deux artères, sont fermées à la circulation et regorgent de « stands » vendant absolument de tout, tels de petits marchés.

                                   

 

Mais c’est aussi et surtout le quartier des affaires et de la finance où s’élèvent d’immenses tours sur lesquelles se reflète le soleil : la Bourse et diverses banques dont HSBC et Bank of China, bâtiment réalisé par Pei en 1990, également auteur de la pyramide du Louvre... !

 

     

HSBC                                                                                  Bank of China

 

Pris en sandwich entre ces gratte-ciel et les montagnes, Hong-Kong Park semble être un havre de paix. Jardin botanique, volière (plus de 800 oiseaux !), lac...

 

    

 

Je m’arrête quelques instants sur un banc pour profiter de la fraîcheur des arbres avant de poursuivre avec le « Flagstaff House Museum », élégante villa coloniale (1845) située à l’intérieur du parc, et reconvertie en passionnant musée du thé !

                                  

 

Ca fait déjà beaucoup de marche sous ce soleil de plomb, et je décide de prendre le Mid-Levels Escalator histoire de souffler un peu...

 

Après avoir lu qu’il était le plus long du monde avec ses 800 metres, je m’attendais à quelque chose d’impressionnant !

 

Finalement, voilà de quoi il s’agit : 20 petits escalators « de supermarché » qui se succèdent, sur 796 mètres très exactement !

 

  

 

 

Naïve que je suis... évidemment, il ne pouvait pas parcourir 800 mètres d’une seule traite, il faut bien que les gens puissent en descendre lorsqu’ils le souhaitent !

 

De 06h00 à 10h20 les escalators descendent (pour permettre aux hommes d’affaires de se rendre au travail plus rapidement !) et de 10h20 à minuit, ils montent !

 

Depuis Central, on traverse alors Soho (quartier branché) et les hauteurs de Mid-Levels... finalement on se croirait un peu à Montmartre !

 

 

Comme je suis dans la tranche horaire de la descente à pied (pas folle non plus), j’en profite pour m’arrêter, sur Hollywood Street, au Man Mo Temple, le plus vieux (1842) et le plus coloré de temples taoïstes. On y honore les représentations de Man, dieu de la littérature et de Mo, dieu de la guerre. Prières, vapeurs d’encens qui montent jusqu’au plafond... vite, de l’air !

 

    

 

Fin de la descente, je croise une mosquée, Jamia Mosque, dans laquelle je n’ai pas le droit d’entrer, ainsi que des bars, des restaurants et des magasins d’antiquités...

 

 

Retour sur Queen’s Road et ses trottoirs bondés de monde... mais d’où viennent et où vont tous ces gens ??

 

Il se fait tard, j’ai soif, j’ai chaud, je dégouline littéralement... les filles à côté de moi dans le métro s’essuient le visage avec des feuilles de papier de soie « oil & dirt absorber » (oui, celles qui absorbent le « gras »). Bonne idée tiens.

 

Un dernier effort avant de rentrer à l’hôtel... Watsons, LA pharmacie hong-kongaise, se trouve sur mon chemin. Je resors alors avec un stock de feuilles « à absorber » et un paquet de 200 lingettes pour bébés, ça ne sera pas de trop !

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article
28 juin 2005 2 28 /06 /juin /2005 00:00

Un gros orage à Pékin dans la nuit de samedi à dimanche, des trombes d’eau qui avaient du mal à s’évacuer, et une vingtaine de degrés, bien plus supportables, dimanche matin à l’aube lorsque nous sommes partis de Pékin.

 

       

 

Un avion qui décolle à l’heure, un « western breakfast » incomparablement meilleur (si on oublie les 2 saucisses blanchâââtres) que les nouilles au porc de Dragon Air... quelques turbulences sous les nuages, des chinois qui crient, puis les montagnes, les immenses builgings, la mer et la baie de Hong-Kong. Il est midi, nous voilà arrivés !

                                                                      

      

                                                 

 

 

Hong-Kong, Xianggang en mandarin (littéralement « port parfumé »), c’est 7 millions d’habitants et une superficie de 1092km² répartis en 4 grands secteurs : Kowloon, Hong-Kong Island (7% de la surface globale), les Nouveaux territoires (officiellement plus de 230 îles, 91% de la superficie) et les îles environnantes.

 

 

Colonie britannique à partir de 1842, victime des guerres de l’opium (1841 et 1860) et des traités qui en ont découlé, le territoire de Hong-Kong est rétrocédé à la Chine le 1er juillet 1997 et devient une « Special Administrative Region ».

 

 

Pourtant, le régime politique et économique de Hong-Kong diffère encore beaucoup de celui de la République Populaire de Chine.

 

Un vrai fossé s’est creusé sur le plan de l’éducation, le mode de vie, la langue (la langue maternelle de la plupart des habitants est le cantonnais), et l’économie entre le continent et le territoire.

 

Sans compter que les sites Internet qui me sont inaccessibles depuis Pékin fonctionnent parfaitement ici !

 

 

Hong-Kong Island est particulièrement constrastée.

 

Le nord s’apparente à une véritable jungle urbaine : centre d’affaires, shopping etc..., tandis que le sud est resté plus « rural » (sentiers de randonnées, plages, petits ports et marchés typiques).

 

Quant au centre de l’île, très montagneux, il est protégé par un vaste parc.

 

 

A première vue, et malgré ses immenses buildings écrasants, la foule et cette chaleur humide qui vous colle à la peau, Hong-Kong me plaît beaucoup.

 

Il y a une telle diversité de nationalités (chinois, philippins, anglais...), de langues (cantonnais, mandarin, anglais, puthongua...), et de cuisines (chinoises, japonaise, indienne, continentale...).

 

Dans les boutiques et restaurants, les gens sont souriants et serviables... ce qui est particulièrement appréciable quand je repense à la dernière journée que j’ai passée à YaShow, un des marché de la contrefaçon de Pékin, où les vendeurs vous interpellent, crient et vous tire par le bras pour vous entraîner dans leur boutique !

 

 

Enfin j’ai l’impression qu’il y a tellement de choses à faire et à voir : randonnées, plages, parcs, réserves marines, visites de temples, musées, zoos... et ces 230 îles où s’aventurer !

 

 

Alors, puisqu’il faut bien commencer par quelque chose... : le nord ! enfin une partie : découverte des alentours et shopping !

 

Nous arrivons en effet en pleine période de soldes (jusqu’à 90% !), et côté boutiques et centres commerciaux, on est servi...

 

Il y a principalement Sogo, énorme centre commercial japonais sur 10 étages, le World Trade Center, et Times Square avec sa pendule et ses écrans géants.

 

    

On y trouve absolument de tout !

 

 

Vêtements, bijoux et produits de beauté, évidemment, mais aussi des livres, de la nourriture : saucissons et fromages (même de vrais yaourts !) bien de chez nous, ustensiles de cuisine et pâtisserie divers et variés importés de tous pays, et le tout à des prix plutôt intéressants, en général.

 

Il va pourtant falloir se restreindre... le saucisson ne passera pas la douane pékinoise, et la valise n’est pas extensible, malheureusement.

 

 

Chose surprenante dans les rues, les panneaux des magasins qui se superposent et se chevauchent, suspendus en l’air, au-dessus de nos têtes...

 

                              

 

Etonnants aussi, les échaffaudages en bambou installés devant certaines façades ! Dessous, on n’est pas trop en confiance...

 

      

 


Et au passage, quelques détails pratiques :

 

- la monnaie est le $HK, le dollar de Hong-Kong, 1$ = 0,11 euro.

 

- l’aéroport est parfaitement bien déservi : « shuttle bus » toutes les 10 minutes, moderne, confortable et rapide ($HK100 pour aller à Hong-Kong Island), puis bus, métro... ou encore taxi, bien sûr.

 

- ici on roule à gauche ! influence britannique oblige...

 

- à savoir : les hôtels n’offrent pas systèmatiquement une connection internet, et il faut payer un supplément, à l’heure ou à la semaine (de 3 euros de l’heure, à 60 euros pour la semaine).

 

 

Allez, je repars pour de nouvelles aventures... sinon vous  n’aurez plus rien à vous mettre sous la dent. :)

 

Repost 0
Published by Cris - dans Hong-Kong
commenter cet article