Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Contacter l'auteur !

 

 

 

 cris.blogderiz[at]gmail.com 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones


Mes Blogs Favoris

 
Shanghai...
 
 
 
 
 
 
Ailleurs en Chine...
 
 
 
 
 

Taïwan
   
 
 
 
 
Thaïlande
 
 
 

Vietnam
 
 
 
  
 
A LIRE ! A VOIR !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
BLOGS CULINAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Archives

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 06:35
Vous étiez plusieurs à avoir la bonne réponse... mais c’est Ptinem qui remporte la palme !
 
Le chiku - prononcer chikou - est originaire d’Amérique du sud (principalement du Mexique, du Belize et du Guatemala), où on l’appelle communément sapotille ; zapotilla en espagnol, tzapotl en aztèque (manilkara zapota de son nom botanique).
 
Le sapotillier était l’arbre sacré des Mayas ; et aujourd’hui encore, la sève récoltée de son tronc fournit le « chicle », un latex blanc qui est à la base de la fabrication des chewing-gums.
 
 
En Asie, où elle est arrivée avec les premières colonies au tout début du 19ème siècle, on retrouve la sapotille sous plusieurs noms (tsiko, sawu, lamoot, etc), le plus commun étant chiku (écrit aussi chikoo ou ciku) ou sapota.
 
De la taille d’un kiwi, sa peau est très fine, de la consistance et de la couleur de celle d’une pomme de terre, légèrement rugueuse.
Le chiku se consomme un peu blêt, il est alors mou et tendre. Encore vert, la sensation est désagréable, le fruit est très tanique et le latex colle à la bouche.
 
 
Bien mûre, la pulpe, finement granuleuse (elle rappelle un peu la poire), est alors fondante, peu juteuse, mais très sucrée et parfumée ; elle rappellerait un peu le goût du caramel...
Coupée dans le sens de la longueur comme on le ferait pour un avocat, on la déguste à la cuillère, après avoir retiré les graines noires, de forme ovale et applatie.
 
Le chiku est habituellement consommé cru, en salade de fruits, en purée, ou en jus, mais aussi en confiture, pâte de fruit, sorbet ou crème... !
 
 
Bon week-end à tous !
Moi je file, et vous raconte tout la semaine prochaine...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oui-oui 22/04/2007 11:06

Et en cantonnais, ça s'appelle 人心果, qui veut dire "fruit coeur de l'Homme". (*__^)

cathouche 15/04/2007 20:52

Je suis impressionnée par ce blog gourmand, exotique. Je découvre, j'apprends. Merci ...

poupou (en Guyane) 15/04/2007 05:00

Ca alors ! Tu sais même qu'on peut l'appeler "lamoot" ! Soit t'es très forte, soit t'as un super bon dico !
J'apprends même qu'il est originaire d'ici. Mais ceux qu'on trouve en Guyane, je parie qu'ils ont fait le trajet de retour depuis le Laos !
Vivement que tu rentres pour tout raconter.

micheline 13/04/2007 09:53

huuuuuum!! ça doit être bon!! bises micky

Lisanka 13/04/2007 09:36

Je ne connaissais pas du tout. Je me coucherai moins bête ce soir ;-)
Bon week end!